definition ntic locomotiv bordeaux
Alexis Gerbaud
Alexis Gerbaud

Définition NTIC, et quelles sont leurs rôles dans la transformation digitale ?

Sommaire de l'article

Les NTIC (Nouvelles Technologies d’Information et de Communication) ont un rôle primordial dans la transformation digitale d’une entreprise. Elles désignent l’ensemble des techniques utilisées pour le traitement et la transmission des informations, rendu possible grâce à un ensemble d’outils mis à notre disposition concernant le domaine de la télématique, c’est-à-dire l’informatique, l’audiovisuel, internet et la télécommunication.

De manière plus générale, les NTIC désignent l’ensemble des technologies provenant de la confluence de l’informatique et de la télécommunication, ce qui a engendré des moyens de communication plus efficaces grâce à l’amélioration de la mise en mémoire, de la diffusion, du traitement et de l’échange de l’information.

Quels sont les enjeux des NTIC ?

Depuis les années 2000, les progrès constants de la technologie et de la communication ont occasionné un essor très important des NTIC, engendrant une augmentation exponentielle du nombre de personnes étant connecté à internet au fil du temps, mettant ainsi en exergue de nouveaux enjeux à appréhender pour les entreprises et les individus.
Aujourd’hui, les Nouvelles Technologies de l’Information et de Communication ont révolutionné à la fois les rapports sociaux, les emplois et les métiers.

Quelles sont les opportunités des NTIC en entreprise ?

Les NTIC ont apporté beaucoup d’avantages aux entreprises les utilisant. Dans un premier temps, elles permettent à ces dernières d’accéder à n’importe quelle information dès qu’elles le souhaitent, et de l’endroit désiré. Nul besoin d’être présent en physique dans son bureau pour consulter tel ou tel fichier. Cela peut paraître banal aujourd’hui, mais il s’agit là des prémices de l’accroissement de la réactivité des entreprises.

De plus, cette réactivité par la mise en œuvre des nouvelles technologies permet également à toute société de répondre à des demandes dans un délai très réduit, de par la facilité d’accès à l’information en interne, ce qui permet d’être très réactif au quotidien et de pouvoir prendre les bonnes décisions rapidement.

Aussi, ces nouveaux moyens de communication sont peu onéreux et demandent peu d’efforts d’adaptabilité, ce qui en fait des technologies plus qu’efficientes, accentuant davantage la césure par rapport à une communication traditionnelle.
Une autre opportunité complémentaire que l’on pourrait souligner serait la formalisation du savoir-faire. En effet, les outils collaboratifs et de gestion des connaissances améliorent grandement le partage et la transmission de savoir entre collaborateurs, ce qui engendre un gain de temps considérable pour toute entreprise souhaitant augmenter sa réactivité et donc sa rentabilité.

Quels sont les risques des NTIC en entreprise ?

Toutefois, ces opportunités possèdent des limites, engendrant avec eux certains risques pour l’entreprise.

En premier lieu, nous pourrions citer le risque d’être copié par la concurrence. En effet, aujourd’hui, la veille concurrentielle n’a jamais été aussi simple à mettre en œuvre, de par l’émergence de millions de blogs et de partage de contenus entre internautes sur les réseaux sociaux. À cause de cette facilité d’accessibilité à l’information, chaque entreprise ayant une idée ou concept novateur lui procurant un avantage concurrentiel, aura de grandes chances de voir ses efforts se faire copier voir améliorer, obligeant l’entreprise à se renouveler et innover sans cesse dans le but de toujours garder une longueur d’avance sur ses concurrents. Cela engendre de nombreux investissements financiers afin de toujours avoir la possibilité de s’adapter à ces contraintes.

Dans un second temps, les NTIC peuvent être à double tranchant. En effet, comme évoqué précédemment, ces outils augmentent de manière certaine la réactivité des entreprises, et par la même occasion leur rentabilité. Toutefois, une multiplication excessive de ces dernières peut provoquer nombre d’effets néfastes, à l’image de rédaction massive d’email ou l’alimentation de divers outils utilisés au sein de la société, engendrant ainsi une baisse du rendement de par la perte de temps occasionné. Dans ce cas-là, il est important de réfléchir aux conséquences en amont dans le but de bien délimiter l’utilisation de ces outils par l’ensemble des collaborateurs, ce qui permettra de garder un usage efficace de ces derniers.

Pour conclure cette partie consacrée aux risques des NTIC, nous estimons qu’il est important de vous prévenir quant aux risques liés aux données. En effet, internet est un outil révolutionnaire, mais son utilisation a entraîné de nombreuses dérives, notamment d’un point de vue confidentialité et piratage de données. Si vous manquez de connaissances sur ce domaine et que de ce fait, vous négligez les démarches nécessaires pour préserver et sécuriser les données de votre entreprise, vous prenez des risques conséquents. En cas de piratage de vos outils, les répercussions pourraient être très néfastes pour vous, l’image de marque de votre société, ainsi que la confiance de vos clients et utilisateurs à votre égard, sans compter que les dommages collatéraux pourraient vous plonger dans un gouffre financier sans fin, duquel vous ne vous relèverait peut-être jamais.

Exemples de NTIC

Les NTIC englobent la totalité des outils nécessaires pour manipuler de l’information, c’est-à-dire pour la convertir, la stocker, la gérer, la transmettre et la retrouver, principalement par le biais d’ordinateurs et de programmes.

Voici quelques exemples de NTIC qu’il est possible d’utiliser ou que l’on utilise déjà au quotidien :

  • L’ordinateur, que tout le monde connaît et qui permet de manipuler et traiter des données sous forme binaire,
  • Le modem, servant à communiquer avec des utilisateurs à distance par le biais d’échange de fichiers,
  • Le téléphone, qui est un moyen largement répandu depuis des dizaines d’années et fonctionnant grâce à aux infrastructures terrestres et spatiales,
  • Le réseau informatique, permettant d’échanger des informations entre plusieurs appareils électroniques éloignés les uns des autres,
  • L’intranet, le réseau informatique utilisé par les entreprises en interne pour communiquer entre collaborateurs,
  • L’extranet, que les structures utilisent pour rester en contact avec leurs parties prenantes et offrir à ces derniers certains accès privilégiés,
  • L’internet, le réseau mondial que nous connaissons tous sur le bout des doigts.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
S'inscrire à la newsletter
Restez informé de nos derniers articles