exemples transformation digitale locomotiv bordeaux
Alexis Gerbaud
Alexis Gerbaud

Quelques exemples de transformation digitale

Sommaire de l'article

La définition de la transformation digitale est une notion difficile à délimiter, bien que celle-ci soit présente dans notre quotidien. Une chose est sûre, la transformation digitale des entreprises nécessite une réflexion et une délimitation d’une stratégie précise et efficace en amont, avant d’opérer quelconque processus.

L’ensemble de l’élaboration de cette transformation numérique réside dans cette stratégie réfléchie en premier lieu, de laquelle vont découler tous les processus intervenants au cours de son application, et qu’il faudra parvenir à adapter au mieux à votre société et vos clients.

En effet, au cours d’une transformation digitale d’entreprise, il faut toujours garder à l’esprit que cette dernière ne doit pas perdre ni délaisser les clients ou consommateurs, mais au contraire, qu’il faut les accompagner tout au long du processus jusqu’à l’atteinte de l’objectif final permettant de se démarquer de la concurrence ou de s’adapter à son secteur.

Toutes ces notions peuvent paraître vagues pour certains, raison pour laquelle l’illustration par le biais de cas concrets reste l’option la plus simple pour étudier et percevoir les avantages apportés par cette fameuse transformation digitale.

La transformation digitale de SEAT

Il y a 2 ans, le prestigieux quotidien britannique Financial Times, en collaboration avec Google, Nesta et The Innovation Foundation, a mis à l’honneur l’entreprise SEAT en tant que leader de la transformation digitale. La firme fait désormais partie du cercle très restreint des 100 organismes à la pointe de la transformation numérique en Europe, ce qui lui offre une croissance économique non négligeable et de nouvelles opportunités sur son secteur.
Mais au fait, comment a fait SEAT pour se hisser à la tête de ce classement ? Plusieurs critères entrent en compte dans cette transformation digitale réussie.

Dans un premier temps, SEAT investit depuis de nombreuses années dans la recherche et le développement, et principalement sur les nouvelles technologies dans le but d’accroître sa productivité tout en diversifiant ses activités. Par exemple, la multinationale explore en profondeur les domaines de l’intelligence artificielle, du digital, de la réalité virtuelle ainsi que du big data, toujours dans le but d’augmenter sa productivité en révolutionnant la production de ses véhicules.

De plus, l’entreprise ne se limite pas à ces critères et pousse davantage sa perception de la transformation digitale, en mettant régulièrement en place des programmes de formation basés sur une méthode innovante, ayant pour simple et unique but d’expliquer à ses collaborateurs comment fonctionne la transformation industrielle de manière simple et ludique.

Aujourd’hui, SEAT continue de croître et voit toujours plus loin en continuant de se démarquer de la concurrence, avec pour objectif de devenir une référence pour la mobilité du futur par le biais du digital.

La transformation digitale de L’Oréal

Le cas de L’Oréal diffère quelque peu des autres concours de circonstances concernant les sociétés ayant établies une transformation digitale. En effet, dans la majorité des cas, les entreprises ont recours à une transformation numérique plutôt par contrainte que par choix, notamment à la suite d’une forte baisse de chiffre d’affaires ou de concurrences multipliant l’incrémentation du digital dans leur stratégie, mettant ainsi en péril la pérennité des autres sociétés ne suivant pas le mouvement.

Un pari risqué

Paradoxalement, L’Oréal se portait très bien avant d’entamer sa transformation digitale, et son chiffre d’affaires était même en constante augmentation.
Cette anticipation et cette prise de risque de la part de la multinationale se sont révélées fructueuses, et les stratégies mises en place ont parfaitement atteint leurs objectifs. Comme le dit le dicton, « mieux vaut prévenir que guérir », et L’Oréal l’a très bien compris en prenant les devants sur la transformation digitale.

Aujourd’hui, le digital est omniprésent dans tous les aspects de l’entreprise, ce qui apporte à cette dernière une croissance accrue ainsi qu’une précision dans ses publicités et produits grâce à l’exploitation de la data allier au marketing.

De nouvelles opportunités à saisir

Au-delà de ces innovations en matière de produits et de marketing, le géant français a saisi de nouvelles opportunités liées à la culture de la transformation digitale, avec par exemple la création de nouveaux espaces d’échange et de rencontre avec ses clients.
De plus, l’entreprise L’Oréal s’est adapté à la tendance grandissante des influenceurs, en optant pour un partenariat avec la célèbre blogueuse Enjoy Phoenix afin de mettre en avant leur marque Gemey. Cette stratégie s’est révélée payante, car désormais, les produits affiliés sont trois fois plus cités que leurs concurrents sur les réseaux sociaux.

Toujours dans une optique de transformation digitale, L’Oréal s’est également penché sur les applications mobiles, couplées à la réalité augmentée, à l’image de Virtually Makeup App, qui permet de visualiser en temps réel ce que donne un maquillage sur votre visage. Dans la même continuité, nous pourrions citer l’application Style My Hair, permettant de changer la couleur de ses cheveux en direct, ce qui se révèle fort utile avant de se rendre chez le coiffeur et de tenter une nouvelle coloration sans en connaître le résultat. Une idée ingénieuse de la part de la firme, s’inscrivant parfaitement dans cette nouvelle culture de la transformation digitale.

Pour conclure, nous pourrions également citer l’e-commerce, qui est synonyme de forte croissance pour l’entreprise. En effet, il a fallu apprivoiser ce changement de canal de vente sur le marché de la beauté afin de s’adapter aux changements d’habitudes des consommateurs, tout en prenant en compte les nouvelles générations dans leur processus.

Ainsi, chaque marque de la firme possède une stratégie digitale différente les unes des autres, qui est elle-même adaptée aux nouveaux circuits de distribution offerts par internet, ce qui permet à L’Oréal de rester compétitif sur son secteur et d’y rester leader de manière constante.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
S'inscrire à la newsletter
Restez informé de nos derniers articles